L’offre de lecture « Facile à lire » : un succès depuis 2013

Publié le 11.10.2019
L’offre de lecture « Facile à lire », visant à favoriser l’accès aux livres et à la lecture aux publics qui en sont éloignés et à lutter contre l’illettrisme, s’est étendue depuis plus d’un an sur tout le territoire national et connaît un grand succès notamment auprès des bibliothèques et médiathèques.

Des espaces et des professionnels dédiés

Les bibliothèques et médiathèques, ainsi que tous les autres lieux de médiation, sont incités à travers ce dispositif à créer, au sein de leurs établissements, des espaces facilement identifiables proposant une sélection d’ouvrages labellisés « Facile à lire ». L’offre de lecture « Facile à lire » est issue d’une sélection réalisée par les bibliothécaires sur des critères d’accessibilité et de lisibilité dans la production éditoriale courante. Elle fait l’objet d’une valorisation et d’un accompagnement, en partenariat avec organismes œuvrant auprès des publics en fragilité linguistique : personnes en situations d’illettrisme, de français langue étrangère ou d’alphabétisation, situations d'empêchement ou de handicap, etc.

 

Un dispositif étendu sur tout le territoire national

Depuis 2018, le ministère de la Culture, l'Association des bibliothécaires de France (ABF), l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme (Anlci) et la Fédération interrégionale du livre et de la lecture (FILL) se sont associés afin de déployer l’offre de lecture « Facile à lire », initiée dès 2013 par Livre et lecture en Bretagne, sur l’ensemble du territoire français.

L’offre de lecture « Facile à lire » s’est non seulement étendue aux bibliothèques et médiathèques partout en France, mais aussi hors les murs : maisons pour tous, centres de formation, épiceries sociales ainsi que dans les prisons et les hôpitaux, permettant à de nombreuses personnes de retrouver le goût et l’envie de lire.