Ces chiffres qui disent beaucoup de nos habitudes de lecture

Publié le 19.10.2020
Parue en avril 2020, l’enquête réalisée par la Direction générale des médias et des industries culturelles compile toutes les statistiques disponibles sur les évolutions récentes du marché du livre en France. Voici ce qu’il en ressort.

En France, le secteur du livre reste l’une des industries culturelles les plus dynamiques. En 2018, 419,2 millions de livres ont ainsi été vendus.

 

Un secteur toujours dynamique

Le secteur de l’édition est un secteur particulièrement actif. En 2019, il comptabilisait 68 171 nouveautés et nouvelles impressions, ce qui porte le nombre de références disponibles à 810 130 en version imprimée (+3% par rapport à 2018) et à 308 120 en version numérique (+9%). 
Cette augmentation de la production éditoriale contraste avec la baisse du tirage moyen par titre qui se confirme. En effet en 2018, le tirage moyen s’établit à 4 732 ex./titre, soit une baisse de 5,3% par rapport à 2017.

Le secteur le plus fort de l’économie du livre demeure le roman qui représente un exemplaire vendu sur 4. Viennent ensuite les secteurs du livre jeunesse (14% du chiffre d’    affaire) et de la bande dessinée (7,5 %).

 

Les pratiques de lecture, d’achat et de prêt

En 2019, 91% des Français de plus de 15 ans ont lu au moins un livre imprimé au cours de l’année, et 52 % d’entre eux ont acheté au moins un ouvrage (soit 1% de plus qu’en 2018). 
En 2020, il y a eu une légère augmentation des pratiques numériques. En effet, 25% des Français ont déjà lu un livre numérique (contre 22% en 2019) et 20 % des Français ont déjà écouté un livre audio (contre 14% en 2019).

Le nombre de prêts de livres imprimés atteint quant à lui 208 millions en bibliothèques municipales et 9,8 millions en bibliothèques universitaires.