Éditorial de Régine Hatchondo - Présidente du Centre national du livre (CNL)

Parce qu’elle constitue la première voie d’accès à la connaissance et à notre langue, parce qu’elle participe de l’émancipation de l’individu et de la formation du citoyen, et parce qu’enfin elle nous apporte un bonheur à nul autre égal en nous ouvrant à des mondes imaginaires insoupçonnés, la lecture est notre plus grand et plus inépuisable trésor.

En cette année de lecture déclarée « grande cause nationale » par le Président de la République, le Centre national du livre (CNL) s’est engagé à déployer un programme inédit de rencontres et de manifestations littéraires tout au long de l’année, en accompagnant des centaines de projets portés par les acteurs du livre et du monde associatif pour réaffirmer auprès de tous la place essentielle du livre et de la lecture dans chaque interstice de nos vies.

Les Nuits de la lecture, organisées du 20 au 23 janvier pour la première fois par le CNL sur proposition du ministère de la Culture, constitueront un des points d’orgue de cette ambition collective.

Auteurs, éditeurs, bibliothécaires, libraires : tous les professionnels du livre sont mobilisés pour faire des Nuits de la lecture une grande fête. Une fête ouverte à tous les lecteurs, quels que soient leur âge et leurs goûts ; une fête ouverte à tous les livres, quels que soient leur genre et leurs formats ; une fête ouverte à tous les lieux, pourvu que la lecture et l’amour des livres y trouvent leur place. Les bibliothèques et librairies bien sûr, mais aussi des universités, musées, écoles, hôpitaux, prisons ou encore des lycées français à l’étranger vibreront d’un même désir : faire partager au plus grand nombre le plaisir de lire.

Avec pour thème « l’amour », cette nouvelle édition sera marquée par plusieurs grandes soirées de lecture à voix haute programmées sur tout le territoire, parmi lesquelles des lectures amoureuses de l’Odyssée à l’École des Beaux-Arts, des lectures « sensuelles » à l’Espace Cardin, un club de lecture insolite au Lieu unique à Nantes… Les Nuits de la lecture seront aussi déclinées en ligne, avec des jeux-concours sur les réseaux sociaux et des podcasts pour toucher les jeunes publics.

Les Nuits de la lecture pourront enfin compter sur deux figures de la littérature contemporaine ayant exploré chacun la passion amoureuse dans leurs derniers romans. Remarqués et salués par la critique lors de la dernière rentrée littéraire, François-Henri Désérable et Maria Pourchet seront le parrain et la marraine de cette édition 2022.

Formant le vœu de faire nôtre l’injonction de Victor Hugo : « Aimons toujours ! Aimons encore ! », je vous souhaite à toutes et à tous de très belles Nuits de la lecture.