Tous acteurs des Nuits de la lecture

Publié le 19.10.2020
La lecture est l’affaire de tous ! En 2020, 2 808 lieux ont participé à la Nuit de la lecture.
Si les acteurs principaux restent les bibliothèques et les librairies, 435 structures autres se sont associées à cette 4e édition. Parmi elles, des lieux culturels, des centres sociaux, des restaurants, des lieux patrimoniaux, des mairies, etc.
Une diversité des lieux qui prouve qu’avoir le goût des livres et de la lecture suffit à incarner la Nuit de la lecture.

Les écoles et établissements scolaire, supérieur et de formation

Depuis plusieurs éditions, l’implication des CDI des collèges et lycées va grandissante. Au programme de l’édition 2020 : ateliers de lectures, soirées contes et rencontres avec des auteurs.

 

Les lieux de spectacle et de loisirs

Qu’il s’agisse de théâtres, de cinémas, de conservatoires, de centres culturels ou de MJC, tous ont joué le jeu et contribué du même coup à faire de la 4e édition une Nuit de la lecture aux animations riches et variées.

Certains ont pu révéler leur talent d’acteur avec la mise en place d’ateliers de théâtre alors que, dans le même temps, d’autres découvraient le ciel sous un angle nouveau grâce aux animations autour de l’astronomie organisées par le centre culturel de l’Îlot du Moulin (Saverne, Bas-Rhin).

 

Les musées

De l’atelier d’éloquence proposé par le Musée du Barreau de Paris à une lecture dans le noir dispensée au Musée du Quai Branly, en passant par l’exposition Climat Océan au Musée maritime de la Rochelle, bon nombre de musées ont été des acteurs importants de la 4e édition. 

 

Les Instituts français, Alliances françaises et ambassades

La Nuit de la lecture a, une fois de plus, traversé nos frontières.

Pour sa première participation, la médiathèque de l’Institut français de Marrakech a proposé des lectures de contes de grands-mères, en pyjama ! 
L’institut français de Bucarest a quant à lui opté pour une soirée jeux avec notamment la mise en place d’un escape game multilingue. 

 

Les Centres sociaux

Les centres sociaux se sont également mobilisés en nombre. Le centre social et culturel de Grigny (Essonne) a proposé une lecture spectacle festive et dégustative autour d’un apéritif dinatoire aux saveurs du monde. 
Dans le même temps, au centre social de Pontault-Combault (Seine-et-Marne), la découverte d’albums insolites a fait carton plein.

 

Les établissements pénitentiaires et les établissements de la protection judiciaire de la jeunesse

Le centre pénitentiaire de Marseille a eu l’idée originale d’organiser un « speed-booking » spécial BD
Les détenus de la maison d’arrêt de Saint-Brieuc (Bretagne) ont pour leur part rencontré une libraire pour partager et échanger sur les lectures qui les ont marquées. 

 

Les établissements hospitaliers, les résidences séniors et les maisons de retraite

La lecture n’a pas d’âge comme l’ont prouvé des élèves de CM2 qui sont allés à la rencontre des résidents de l’EHPAD Saint-François (Lorgues, Var) pour lire leurs textes préférés et échanger avec eux. 
À l’hôpital européen Georges-Pompidou (Paris), des lectures et des chants ont été proposés dans plusieurs services.

 

Les établissement commerciaux (hôtel, restaurant, boutique...)

Il y a, enfin, eu des participants auxquels on ne s’attendait pas, pour notre plus grand plaisir. Parmi eux, le coiffeur et grand lecteur Claude Ferron, qui a ouvert son salon pour des lectures d’extraits et d’anecdotes sur les livres de sa bibliothèque. 

 

La 4e édition de la Nuit de la lecture a remporté un grand succès, notamment grâce à la diversité de ses acteurs et des activités proposées.
Amateurs de livres, devenez acteurs de la 5e édition